Pourquoi accompagner l’autisme avec une tablette numérique

L’utilisation intensive d’écran par les enfants et adolescents peut entraîner des difficultés cognitives. Parfois, des retards de développement et des problématiques d’interaction sociale émergent. Cependant, lorsque la tablette est utilisée comme un outil de médiation, avec un encadrement précis et structuré, elle permet de travailler l’attention conjointe et les comportements interactifs.

La pratique médico-sociale de la ZPD

De nombreux auteurs ont théorisé le développement et l’apprentissage. Je vous propose de vous intéresser aujourd’hui au pédagogue et psychologue Lev Vygotski. En effet, dans une perspective socio-constructiviste, il insiste sur l’importance de la dimension sociale et interactionnelle pour le développement. Il formalise la Zone Proximale de Développement (ZPD), qui permet de se baser sur les forces et les acquis des personnes pour solidifier ou développer des compétences.

L’empathie chez les personnes autistes

Un stéréotype très présent par rapport aux troubles du spectre de l’autisme (TSA) est que les personnes avec un TSA n’ont pas d’empathie. L’empathie est un concept plus complexe qu’il n’y paraît et ne se limite pas à ressentir la même émotion que l’autre personne. La reconnaissance émotionnelle, à la base de l’empathie, dépend aussi des similitudes entre les personnes. Les comportements et les réactions des personnes avec un TSA face à certaines situations peuvent cependant alimenter ce stéréotype. Petit point sur ce qu’est l’empathie !